HISTORIQUE

Tout a commencé en 1954, après ce terrible hiver où l'Abbé Pierre a lancé un appel sur Radio-Luxembourg pour venir en aide aux sans abris. Son appel est entendu : des Français riches ou pauvres apportent des couvertures, des vêtements, des poêles, des réchauds et tout un bric à brac.

Une Havraise, Madame Renée SAMSON, possédant un réel esprit d'initiative va reprendre cette idée, suite à une expérience vécue aux Etats-Unis.

Renée Samson 1941

Renée SAMSON, Fondatrice et 1ère Présidente de l'Association Bric à Brac au profit des paralysés

Son concept :

Ne pas jeter, récupérer et vendre à prix modiques aux plus démunis, aider les paralysés avec les produits des ventes.

L'association se réunit pour la première fois le 22 novembre 1954 à son domicile 23 rue des Brindes. Douze amies se réunissent et stockent des objets usagés récupérés auprès de leurs proches dans un baraquement face à la Banque de France.

La première vente s'y déroule les 14 et 15 mai 1955. Elle rapporte 215.000 anciens francs soit environ 4.600 € en valeur actuelle.

A cette même époque, une autre havraise, Paulette ELOY, Présidente de la délégation havraise de l'A.P.F., a l'idée de créer l'école Denis Cordonnier et le Centre Paul Durand-Viel pour instruire et rééduquer les enfants handicapés. Le Bric à Brac apporte son aide et offrira un mini-bus pour le transport des enfants.

APF Paulette ELOY

Paulette Eloy et Mlle LAMBORO, Pdte nationale de l'APF

Puis en 1957, Madame Denise MERIEL est élue Présidente. Les premiers statuts sont déposés à la Sous-Préfecture le 24 mars 1957.

L'Association s'installe alors au 27 Place du Chillou. Les dons sont déposés dans ce local et entreposés dans une cave avant d'être transférés dans un garage loué à Graville. Toutes ces manipulations sont faites par la vingtaine de bénévoles de l'Association. En 1959, le bureau décide d'acquérir une camionnette pour récupérer les meubles chez les particuliers.

Les ventes ont lieu tout d'abord à l'U.C.J.G. puis dans la salle Franklin.

Franklin Alinand

Et enfin à partir de 1960 à la GARE MARITIME. Il y avait une entr'aide extraordinaire :

De grandes Entreprises du Havre (Les Tréfileries, les Ets Charles, les Chantiers Augustin-Normand, le Pilotage de la Seine, etc...) mettaient du Personnel et des camions à la disposition du Bric à Brac pour transporter les cartons et les meubles du garage de Graville au lieu de vente.

La seule vente annuelle durait 3 jours. Les bénévoles devaient travailler à plein temps pendant une semaine pour déballer et répartir les articles dans les stands. Il y régnait une formidable ambiance.

La ville du Havre assurait des navettes en bus gratuitement du Centre-ville à la Gare Maritime.

CDLR

En 1966, la Presse parle d'un extraordinaire engouement populaire pour la vente du Bric à Brac ! Et n'a cessé depuis de nous soutenir dans toutes nos actions.

En 1969, l'association trouve sa devise "Recevoir pour donner". Madame Denise MERIEL est promue à l'Ordre National du Mérite ce qui amène une première reconnaissance officielle du bien-fondé de l'association.

En 1970, les bénévoles achètent au Petit Vélo Rouge, magasin culte de l'époque, un stock de blouses rayées qui deviendront leur uniforme et le "symbole" du Bric à Brac.

Badge

En 1972, Madame Jacqueline BOKANOWSKI devient Présidente. Elle le restera 34 ans jusqu'en 2006.

J Boka

L'association s'installe en 1979 dans un local plus grand au 11 rue Paul Souday. A partir de 1988, les ventes sont organisées sur place pour des raisons économiques et à raison de quatre ventes annuelles.

Rue Paul Souday

En 1991, c'est l'emménagement dans notre local actuel 49 rue du Perrey. Cette année-là, le résultat des ventes est investi complètement dans les travaux de rénovation du local.

DSCN4482

Le 9 Mars 1996, Madame Renée SAMSON, fondatrice de l'Association, est promue à l'Ordre National du Mérite. En 1997 l'association reçoit le Trophée des Handicapés de France pour la Seine-Maritime.

001

Renée SAMSON lors de la remise du trophée A.P.F.

Durant toutes ces années J. Bokanowski est secondée par Monique COTREL, trésorière chargée de la gestion et de l'organisation des ventes.

Groupe avec J Bokanowski

Les "blouses roses" en 2000 entourant J. Bokanowski

Le 11 octobre 2003, Antoine RUFFENACHT, maire du Havre, remet à Madame Jacqueline BOKANOWSKI la médaille de Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur.

Monique COTREL est élue Présidente en 2006

Portrait M Cotrel b

Les ventes rencontrent de plus en plus de succès. Les recettes suivent. Chaque année en juin, des chèques sont remis à une vingtaine d'associations lors d'une cérémonie pleine d'émotion.

Bric - Brac -2-

En Janvier 2009, nous mettons en place un partenariat avec l'I.C.I.A.D., une entreprise d'insertion de Notre-Dame de Gravenchon dont le but est de revaloriser les textiles usagés. Ainsi, tous nos invendus leur sont remis pour transformation en matériau d'isolation ou en briquettes de chauffage ou bien revendus dans l'une de leurs boutiques.

P1010029

Textiles transformés en briquettes de chauffage

Le jeudi 8 octobre 2009 Monique COTREL nous quitte à la veille de la vente d'automne après une longue maladie.

Bric---Brac

Monique COTREL dans l'entrée du local

L'interim est assuré par Chantal VAILLANT et Béatrice CHEGARAY

Chantal et Bea

Le 10 décembre 2009, Chantal VAILLANT est nommée Présidente.

Chantal V

Le Bric à Brac aujourd'hui, c'est :

- 60 "blouses roses" bénévoles et 1 équipe de 5 hommes pour la manutention et l'entrée (15.000 heures de bénévolat/an)

Les blouses roses aujourd'hui

- 2 tonnes de marchandises à manipuler, trier et ventiler dans 26 rayons tous les mardis.

- 4 ventes sur 2 jours organisées chaque année d'octobre à mai (plusieurs centaines de clients fidèles à chaque manifestation).

- Une vingtaine d'associations d'handicapés aidées pour l'achat de matériel adapté ou des activités sportives et de loisirs (près de 3 millions d'Euros redistribués depuis sa création)

96443314[1]

Equipement sportif combinant vélo, marche statique et balançoire pour LA PARENTELE 

60 ans plus tard, c'est toujours le même combat :

Lutter contre le gaspillage et la pauvreté,

Améliorer la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.